• Une femme s'immole pour protester contre l'exclusion de son compagnon sans-papiers

    Une femme s'immole pour protester contre l'exclusion de son compagnon sans-papiers

    LEMONDE.FR avec AFP | 18.10.08 | 15h18  •  Mis à jour le 18.10.08 | 15h23


    Une femme dont le compagnon sans-papiers est menacé d'expulsion vers l'Arménie a été grièvement blessée, samedi 18 octobre, après s'être immolée devant la maison d'arrêt du Mans, dans la Sarthe. Vers 8 h 50, la femme qui avait donné rendez-vous à des journalistes de la presse locale s'est aspergée le corps d'essence avant d'y mettre le feu.

    Selon un correspondant de l'AFP, elle aurait voulu protester contre l'incarcération et l'expulsion de son compagnon. Le compagnon de la victime purge une peine de deux ans à la maison d'arrêt du Mans pour avoir refusé à 18 reprises de monter dans l'avion qui devait le reconduire en Arménie. Il devait être transféré samedi au Centre de rétention administrative de Rennes en vue d'une nouvelle expulsion.

    Blessée gravement, la victime dont le pronostic vital ne serait toutefois pas engagé a été transférée à l'hôpital du Mans. Deux journalistes ayant assisté à la scène ont été également transportés en état de choc vers l'hôpital. L'un d'entre eux est brûlé à une main. D'après un témoin, la jeune femme avait convoqué la presse pour attirer l'attention sur le sort de son compagnon sans préciser ses intentions. Les journalistes se sont immédiatement portés au secours de la victime sans toutefois pouvoir empêcher son geste désespéré. "Elle a sorti la bouteille d'alcool, quand on s'est approché d'elle, c'était trop tard."