• Sans papiers et sans soins

     

    72% des affections des immigrants clandestins sont peu ou pas traitées.

    "L'accès aux soins est un droit fondamental qui n'est pas respecté pour toutes les populations en Europe": tel est le constat dressé par le président de Médecins du monde France, Olivier Bernard, sur la base d'une enquête inédite menée par l'ONG auprès de 1 200 immigrants clandestins dans 31 villes de dix pays de l'UE et en Suisse. 72% des soucis de santé de ces migrants sont peu ou pas traités, et seules 48% des femmes enceintes sont suivies. Pour Olivier Bernard, qui veut sensibiliser le Parlement européen, il est urgent de "découpler politique sécuritaire et politique santé".

     

    L EXPRESS