• sur AOL news

    [...] 

    Pour Jérôme Martinez, de la Cimade (Centre oecuménique d'entraide), une des associations les plus impliquées dans la question de l'immigration, cette idée n'est toutefois pas à écarter a priori. "Si c'est fait intelligemment, cela peut être un moyen de rationaliser des procédures et un départ pour une mise à plat du système", a-t-il dit à l'AFP. "Autrement, cela peut aboutir à une mise à l'écart des étrangers de tous les dispositifs de droit commun".

     L'ARTICLE

    AUTRE SOURCE MEME ARTICLE 

    ------------------------------

     je crois qu il faut plutot se preparer à une mise a l'ecart des etrangers qu a une adoption des 75 propositions de la CIMADE !


  • sur ROMANDIE

    WASHINGTON - Le rapporteur spécial sur les droits de lhomme des travailleurs migrants, Jorge Bustamante, a fait part vendredi de sa "préoccupation" sur l'absence d'un système centralisé aux Etats-Unis permettant d'obtenir des informations sur les arrestations et détentions des immigrés.

    L'ARTICLE 

    --------------------------

    La plus grande Démocratie du Monde aurait-elle des choses à cacher ? 


  • sur TOLERANCE.CA

    OTTAWA - L'agence des Nations Unies pour les réfugiés mène une campagne publicitaire de dimension internationale, qui associe provocation et stratégie de choc pour sensibiliser le public à son travail et l'inciter à soutenir les réfugiés.
    L'ARTICLE


  • sur le FIGARO

    L'organisation s'inspire du Home Office britannique, qui s'occupe à la fois d'expulsion et d'asile. Mais le découpage administratif relève du casse-tête.

    LES PLANS du nouveau ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale se dessinent peu à peu. C'est une des promesses phares du candidat Sarkozy pendant la campagne électorale et elle sera respectée dès la formation du premier gouvernement Fillon.
    ---------------------
    les commentaires de cet articles valent leur pesant d'or !!! etranger parasites, associations gauchistes payées par les impots, tout y est , ... par des gens qui ont un avis mais qui n y connaissent rien... y a du travail pour changer les consciences...


  • Iran Focus, Téhéran, 13 mai – Ces trois dernières semaines, 85 000 Afghans ont été expulsés du territoire iranien, a déclaré dimanche un haut responsable iranien selon l'agence de presse officielle IRNA.

    Le général de brigade Mohammad-Baqer Zolghadr, vice-ministre de l'Intérieur iranien pour la Sécurité, a fait cette annonce samedi depuis la ville de Semnan, dans le nord. Il a accusé les Afghans d'être des clandestins en Iran.

    Le projet d'expulsion d'Iran des réfugiés afghans « clandestins » a débuté le 21 avril.




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique