• sur Le MONDE

    Le premier ministre François Fillon, accompagné de Brice Hortefeux, ministre de l'immigration et de l'identité nationale, s'est rendu, lundi, au centre de rétention administratif du Mesnil-Amelot puis au service des douanes de l'aéroport de Roissy. A cette occasion, il a rappelé l'objectif du gouvernement de "maîtriser les flux migratoires dans l'intérêt des migrants et de la population française".
    [...]Les intervenants de la Cimade dans le centre de rétention ont remis une lettre ouverte au premier ministre dans laquelle ils dénoncent la politique migratoire actuelle. L'association estime que les centres sont devenus "de véritables camps" et que "les actes de désespoir s'y multiplient". Mais, alors que le ministre de l'immigration et de l'identité nationale Brice Hortefeux, présent aux côtés de François Fillon, a fixé pour objectif la reconduite aux frontières de 25 000 clandestins en 2007, la Cimade dénonce "les effets dévastateurs de la politique du chiffre".

    L'ARTICLE

    ---------------------
    cet article reflete bien la pensee actuelle : les migrants sont seul responsables de leur integration. comme les chomeurs sont seuls responsables de leur situation... Cette culture au pouvoir nous enleve toute responsabilite collective et prepare la mort ou l'affaiblissement de la conscience politique ou de l'integration de l interet general et du devoir de la Societe dans nos modes de reflexion et nos comportements...


  • sur Le MONDE

    "L'association dans un même intitulé ministériel des notions d'+immigration+ et d'+identité nationale+ contribue à entretenir une confusion préjudiciable à la cohésion nationale et au vivre ensemble, indique le texte, car elle accréditerait l'idée d'une +essence+ nationale qui s'opposerait à une +essence+ immigrée".

    l'ARTICLE 


  • sur SHOWBIZ

    Le Pape crée la polémique au Brésil depuis qu'il aurait réussi à y mettre les pieds sans le moindre papier.

     L'ARTICLE


  • sur METRO

    Des membres du Réseau éducation sans frontières (RESF) et des élus locaux socialistes, Verts, communistes et de la Ligue communiste révolutionnaire débattront au sujet des évolutions possibles de la politique migratoire française, demain soir.

    L'ARTICLE 


  • sur l HEBDO des SOCIALISTES

    25 000 reconduites à la frontière en 2006. Plus que jamais, les immigrés sans papiers vivent la peur au ventre. RESF continue de se mobiliser, parents et élus dans son sillage. Reportage devant l'école maternelle Parmentier, dans le XIe arrondissement de Paris, vendredi 25 mai.

    Amer constat : « Un bon dossier ne sert à rien, seule une bonne mobilisation permet de faire avancer les choses. » Cette exclamation de Brigitte Wieser, du Réseau éducation sans frontière de Paris (RESF), témoigne de toute l'inhumanité des procédures du gouvernement en matière d'immigration. « Sur les 23 dossiers de l'école Parmentier, 12familles ont été régularisées,
    les autres sont en attente. »

    l'ARTICLE 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique