• MOHAMMED PRENDS TA VALISE :
    PROJECTION CONFÉRENCE DÉBAT :  

    QUEL ACCUEIL EN FRANCE
    POUR LES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ?


    organisée par Réseau Universités sans frontières (RUSF)
    et Réseau Éducation sans frontières (RESF)

    le mercredi 7 mars 2007 à 19 heures

    Amphi 2 (1er étage),
    UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines
    29, Bd Gergovia, à Clermont-Ferrand
    (au pied du viaduc Saint-Jacques)

  • vu sur TUNIS HEBDO

    Témoignages émouvants de quelques candidats

    Il aura fallu des images indécentes, abjectes et malséantes, celles d'une cohorte de jeunes africains en guenilles tentant, avec l'énergie du désespoir, de traverser, à partir de Ceuta et Melilla, la Mare Nostrum, pour révéler au vulgum pecus les dessous d'un phénomène inquiétant. Celui d'une immigration clandestine aux relents suicidaires qui pousse ces irréductibles de la mer à se jeter dans la gueule du requin, histoire d'atteindre des pays qui n'ont pourtant plus rien de cocagne.

     SUITE de l'ARTICLE

     

     


  • Montauban zélé contre une élève étrangère
    La mairie interdit à une jeune Arménienne son inscription à la cantine ou à l'étude.
    Par Gilbert LAVAL
    QUOTIDIEN : jeudi 1 mars 2007
     
    Depuis son arrivée d'Arménie, il y a un mois, la petite Diana Badalian, 7 ans, va tous les matins à l'école Ferdinand-Buisson, à côté de la gare de Montauban (Tarn-et-Garonne). Elle en part seulement plus tôt que beaucoup d'autres : elle n'a pas droit au service d'étude surveillée qui suit les heures de classe. Pas même à la garderie. Elle n'a pas non plus droit à la cantine scolaire. En effet, la très zélée mairie UMP locale refuse toujours à sa mère l'inscription de l'enfant auprès de son service des affaires scolaires.
    Le 7 février, un huissier de justice est venu en faire le constat : pour inscrire Diana, la mairie exige d'abord l'attestation de la demande d'asile faite à l'Ofpra par la famille. La demande a bien été faite mais le document qui en atteste, et vaut titre provisoire de séjour, tarde toujours un peu à venir. Ce ne devrait être qu'une question de jours.
     
     

  •  Vu sur AL BAYANE

    Manifestation de sans-papiers européens, centres de rétention pour clandestins blancs en Afrique... Africa Paradis, du réalisateur béninois Sylvestre Amoussou, en compétition au festival du cinéma de Ouagadougou, est une dénonciation par l¹absurde du drame de l¹immigration.

    Dans son premier long métrage, projeté dimanche à la 20e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), le cinéaste dépeint une Europe sombrant dans la misère et une Afrique prospère. 

     

    La SUITE de l'ARTICLE 


  • Vu sur France 3  

    La cour européenne de La Haye a donné raison à Eurotunnel dans la bataille qui l'opposait aux états français et britannique pour déterminer qui était responsable du passage de clandestins en Grande-Bretagne entre 2000 et 2002.

    LA SUITE de l'ARTICLE