• RAPPORT d'ACTIVITE 2010

    Le 29 janvier 20111 s'est tenu l'Assemblée Générale du Groupe Local CIMADE63. C'est

    un moment privilégié pour synthétiser l'action d'une année militante et pour

    proposer un témoignage et une interprétation de la réalité à laquelle nous sommes

    confrontés. Voici quelques éléments de notre rapport d'activité :

    nombre d'heure de permanence : 1500 h (+30 %)

    nombre de demandes : 582 (+9%)

    demande "asile" : 279 (+34%)

    demande autres (maladie, famille, naturalisation, ... ) : 303 (-6%)

    Concernant l'asile, nous notons encore plus clairement les effets de la

    régionalisation mise en place en 2008, avec une forte hausse de l'activité du groupe

    en ce domaine (118 dossiers en 2008, 208 en 2009, 279 en 2010). Cette

    augmentation s'accompagne d'une dégradation de la prise en charge par l'Etat des

    demandeurs d'asile : manque de places en CADA, difficulté à recourir au n°

    d'urgence 115 saturé. Avec des avocats, nous avons établis des contentieux en

    référé liberté pour contraindre l'administration à répondre aux conditions

    minimales d'accueil des demandeurs d'asile. L'Etat ne prenant plus en charge les

    traductions et les interprétariats, nous avons recours à des traducteurs bénévoles.

    Depuis fin 2009, l'Etat ne prend plus en charge le transport dans le cadre des

    entretiens que les demandeurs d'asile doivent passer à l'OFPRA et à la CNDA (Paris).

    Nous avons saisi le Préfet sur ce désengagement en matière de transport.

    Nous assistons aussi à un durcissement des procédures avec une forte hausse de

    dossier en recours (CNDA) 48 dossiers en 2010 soit +37 % et avec un recours accru à

    la procédure expéditive dite "prioritaire".

    Ajouté à ce constat de désengagement, la maigre Aide Temporaire d'Attente (ATA)

    (10, 83€/jour) n'est versée en moyenne que 3 mois après le retrait du dossier de

    demande d'asile.

    Pour les autres types d'intervention, les plus importants en 2010 sont :

    1) Maladie (49); 2) Conjoint de français (32) ; 3) Liens personnels et familiaux (29)

    En 2009, ils étaient :

    1) Maladie (45) ; 2) Liens personnels et familiaux (40) ; 3) questions sociales (39)