• PETITES MANIPULATIONS et PETITS MENSONGES d'HORTEFEUX

    sur Nouvel Obs

    Hortefeux : "mieux d'intégration" pour lutter contre les clandestins

    [...]

    Favoriser l'aide au retour volontaire

    Le CADA est "le symbole de l'intégration et de la volonté d'insertion d'étrangers dans notre communauté nationale" a déclaré le ministre. Ce dernier y a rencontré plusieurs étrangers ayant obtenu leur statut de réfugié, notamment une Bolivienne, médecin généraliste, et un universitaire tchétchène, professeur de philosophie.

    Brice Hortefeux a rappelé que le nombre de places de CADA avait "considérablement augmenté entre 2002 et 2007, passant de 5.000 à environ 20.000". Il a toutefois dénoncé "les délais trop longs [des procédures], en moyenne plus de deux ans (contre) quelques mois dans d'autres pays d'Europe. Il faut que nous allions plus vite, qu'on se rapproche de la moyenne européenne, de six mois".

    Parmi les actions qu'il souhaite entreprendre figure "la politique d'aide au retour volontaire, qui peut permettre de mieux redémarrer dans les pays d'origine".

    [...]

    L'ARTICLE

    ----------------------------

    Le CADA est destiné aux demandeurs d'asile, c est a dire des gens qui ont potentiellement besoin d'etre proteges. Parler à leur sujet de "d'integration et d'insertion" les place dans une problematique qui ne les concernent pas et participe de l'amalgame et de la confusion entre immigré et demandeur d'asile. De ce fait, l'administration ne les aborde pas comme des gens nécessitant une protection mais comme des gens ayant des difficultés d'insertion et d'intégration ! De plus, une fois qu'un demandeur d'asile obtient le statut de réfugiés, il n'a plus vocation à rester en CADA mais au contraire à être autonome dans la société.

    Contrairement à ce que dit M.HORTEFEUX, la procédure ne dure pas pres de deux ans ! mais de 3 à 6 mois entre le moment de la depose du dossier et la decision de l'OFPRA. Les lois successives et les actions antérieures de son Mentor, M.SARKOZY, ont multiplié les procédures prioritaires, élargi la notion de pays sûr, complexifié la demande d'asile pour faciliter les rejets, expédier les demandes et créer une politique de dissuasion au lieu d'une politique de dignite. Mr HORTEFEUX noircie le tableau volontairement pour légitimer les futures atteintes au droit d'asile déjà réduit à peau de chagrin !

    Il parle de mettre en place le retour volontaire apres avoir parle des demandeurs d'asile... Ceci demontre soit son incompetence en matiere de droit d'asile car comment parler de retour volontaire a quelqu un qui craint pour son integrite et sa securite dans son pays ? soit la suspicion généralisée à l'endroit des étrangers et des demandeurs d asile en particulier.

    Nous vous conseillons le livre "Droit d'asile : Au NON de quoi ?!"
    le site et le rapport du CFDA
    le site et le rapport de l'ANAFE
    le site et le rapport de la CIMADE
    le site de l'UNAFO


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,