• Lettre ouverte du cercle de silence 63 aux candidats aux européennes du 7 juin

    <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0cm } P.western { font-size: 14pt; font-weight: bold } P.cjk { font-size: 14pt; font-weight: bold } P.ctl { font-weight: bold } H1 { margin-top: 0cm; margin-bottom: 0cm } H1.western { font-family: "Times New Roman", serif; font-size: 14pt } H1.cjk { font-family: "Lucida Sans Unicode"; font-size: 14pt } H1.ctl { font-family: "Tahoma"; font-size: 12pt } -->

    Lettre ouverte des membres des Cercles de silence à

     

    Mesdames et Messieurs les candidats aux Elections Européennes de juin 2009

     

     

    Vous avez certainement entendu parler des Cercles de Silence qui se réunissent régulièrement depuis plus d’un an dans 120 villes de France et regroupent tous les mois entre 6000 et 8000 participants. Il s’agit d’une manifestation citoyenne regroupant des gens ordinaires ne supportant pas les méthodes expéditives d’interpellation, d’arrestation, d’enfermement et d’expulsion des étrangers.

     

    Ces étrangers sont-ils des personnes dangereuses, ayant commis des actes délictueux ? Non ! Ils ont quitté, contraints ou par choix, leur pays, leurs racines et demandent à la France de les accueillir. La France des Droits de l’Homme, la France Terre d’asile, la France dont la richesse culturelle et sociale tient à son accueil généreux de siècle en siècle. La France qui compte tant de gens célèbres dont l’origine est étrangère !

     

    Afin de rassembler les humanistes épars, nous avons proposé à tous les citoyens et aux organisations sensibles à notre démarche d’entrer dans notre « objection de conscience ». Ainsi, pour permettre au plus grand nombre participer à cette expression collective, nous n’avons qu’un mot d’ordre général : « Arrêt de la politique d’enfermement et d’expulsion des étrangers ».

     

    Nous comptons sur vous pour appuyer notre position au sein du Parlement Européen . Nous ne supportons pas qu’en contradiction avec la Déclaration des Droits de l’Homme, l’Europe devienne une citadelle de peur et d’égoïsme, ignorant les souffrances et les situations d’injustice dont une grande partie du monde est victime.

     

    Nous voulons des ponts, pas des murs !

     

    Nous désirons savoir quelle est votre position sur la politique européenne concernant l’immigration ? Quelles propositions êtes-vous prêts à soutenir ? Notamment concernant les directives « Accueil », « Procédures » et « Retour » ?

     

    De plus, nous vous invitons à manifester votre sensibilité à ce sujet en participant le 26 mai prochain au cercle de silence qui se tiendra dans votre ville dans le cadre de notre journée d’action nationale des Cercles de Silence.

     

    Dans l’attente de votre réponse, que nous diffuserons largement dans nos réseaux, nous prions de recevoir nos sincères salutations,

    Pour le collectif

    Cercle de Silence Clermont Ferrand

    Emmanuel BOUHIER