• «Les étrangers expulsés vont revenir»

    vu sur LIBE

    Catherine Wihtol de Wenden, politologue et juriste, est directrice de recherche au CNRS. Elle a publié l'Atlas des migrations dans le monde (Autrement, 2005).

    Que restera-t-il de la politique d'immigration de Nicolas Sarkozy ? 
    Son côté illusionniste. Concernant la lutte contre l'immigration clandestine et la politique de reconduite des étrangers sans papiers à la frontière, c'est patent. Les reconduites mobilisent beaucoup d'argent et d'énergie, elles entraînent beaucoup de bavures, car souvent elles se passent mal. Dans le cadre de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (1), j'ai procédé à des auditions de policiers qui pratiquent les reconduites à la frontière, et tous le reconnaissent ­ y compris un haut fonctionnaire de la préfecture de police de Paris, qui me l'a dit aussi : les étrangers expulsés vont revenir. Ils ont été mandatés par leur famille pour partir, aller en Europe et y gagner de l'argent.
    Alors pourquoi Nicolas Sarkozy s'obstine-t-il ?