• Le microcrédit n’est pas un levier fort du développement

    vu dans TEMOUST

    Professeur d'économie à l'Institut d'études du développement de Genève, fondateur du programme de recherche sur la microfinance à l'Institut français de Pondichéry (Inde), Jean-Michel Servet est aussi l'auteur de Banquier aux pieds nus (1). Entretien.

    Comment expliquez-vous le formidable essor du microcrédit ?

    SUITE de l'ARTICLE