• Le Maire de Montauban zélé contre une élève étrangère

    Montauban zélé contre une élève étrangère
    La mairie interdit à une jeune Arménienne son inscription à la cantine ou à l'étude.
    Par Gilbert LAVAL
    QUOTIDIEN : jeudi 1 mars 2007
     
    Depuis son arrivée d'Arménie, il y a un mois, la petite Diana Badalian, 7 ans, va tous les matins à l'école Ferdinand-Buisson, à côté de la gare de Montauban (Tarn-et-Garonne). Elle en part seulement plus tôt que beaucoup d'autres : elle n'a pas droit au service d'étude surveillée qui suit les heures de classe. Pas même à la garderie. Elle n'a pas non plus droit à la cantine scolaire. En effet, la très zélée mairie UMP locale refuse toujours à sa mère l'inscription de l'enfant auprès de son service des affaires scolaires.
    Le 7 février, un huissier de justice est venu en faire le constat : pour inscrire Diana, la mairie exige d'abord l'attestation de la demande d'asile faite à l'Ofpra par la famille. La demande a bien été faite mais le document qui en atteste, et vaut titre provisoire de séjour, tarde toujours un peu à venir. Ce ne devrait être qu'une question de jours.