• Le lent réveil des travailleurs sans-papiers

    sur RUE 89

    Bientôt, ils seront des milliers à cueillir pommes, pêches et abricots. Qui donc? Les clandestins, véritable aubaine pour une agriculture en manque de main d'œuvre corvéable à merci. Mais attention, les étrangers avec ou sans papiers sont parfois moins dociles que prévu. En 2005, dans les Bouches-du-Rhône, des travailleurs agricoles chinois et maghrébins -employés saisonniers sous contrat- avaient fait grève pour obtenir le paiement d'arriérés de salaire

    L'ARTICLE


    Tags Tags : , , , ,