• La loi Sarkozy a repoussé les prostituées à la périphérie des villes

    LE MONDE | 16.03.05 | 13h16  •  Mis à jour le 09.04.07 | 15h21

    Elle est montée à la tribune, dans le décor sobre d'une salle de conférence de l'Assemblée nationale, puis elle a chaussé posément ses lunettes. "J'exerce en camionnette dans les bois de Seine-et-Marne, a raconté Corinne. Une après-midi, avant Noël, j'y suis allée mais il n'y avait personne. Je me suis mise à lire mon journal dans mon véhicule. Des policiers sont venus, ont contrôlé mes papiers et m'ont placée en garde à vue pour racolage passif ! Le racolage de qui ? Des oiseaux ? J'étais toute seule. Même vêtue d'un passe-montagne et d'un jean, une prostituée tranquillement assise dans sa voiture est en train de commettre un délit. Même quand elle lit le journal !"

    SUITE