• La France condamnée par la CEDH sur les demandes d'asile

    REUTERS

    STRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l'homme a condamné la France pour l'absence de recours effectif dont bénéficient les demandeurs d'asile qui sont en situation irrégulière à leur arrivée sur le territoire français.

    La juridiction du Conseil de l'Europe avait été saisie par Asebeha Gebremedhin (ou Gaberamadhien), un photographe de presse érythréen âgé de 28 ans arrivé sans papiers à l'aéroport Charles de Gaulle le 29 juin 2005 et placé en "zone d'attente".

    Débouté de sa demande d'asile une semaine plus tard après un entretien avec des agents de l'Ofpra (Office français des réfugiés et apatrides), ce journaliste fit l'objet d'une décision de réacheminement vers son pays contre laquelle il introduisit un recours qui fut rejeté par le juge des référés.

    SUITE