• Kenya. Des milliers de réfugiés et de demandeurs d’asile somaliens sont privés du droit de chercher refuge

    vu sur Amnesty International

    Vivement préoccupée par la fermeture de la frontière entre le Kenya et la Somalie décrétée le 3 janvier 2007, Amnesty International invite le gouvernement kenyan à la rouvrir sans délai et à autoriser ceux qui fuient le conflit somalien à chercher refuge sur son territoire.

    Ayant mené des recherches au Kenya en mars 2007, Amnesty International publie ce mercredi 2 mai un rapport intitulé Denied refuge : The effect of the closure of the Kenya/Somali border on thousands of Somali asylum-seekers and refugees. Ce rapport évalue notamment les répercussions de la fermeture de la frontière sur les droits humains des demandeurs d'asile et des réfugiés somaliens.

    SUITE