• Immigration clandestine : Il faut davantage de moyens pour Frontex

    http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=16872

     

    Jeudi 04 Février 2010

    Immigration clandestine : Il faut davantage de moyens pour Frontex


    La Présidence espagnole propose de doter FRONTEX, l'agence européenne de contrôle des frontières "de plus de moyens, de règles plus claires et de bureaux spécialisés.

     

    C'est ce qu'a déclaré le ministre espagnol de l'Intérieur, Alfredo Pérez Rubalcaba, hier, lors de l'inauguration de la réunion du conseil d'administration à Madrid.

    "Nous souhaitons encourager FRONTEX, lui assurer plus de ressources, de ressources propres, car plus l'agence sera autonome plus elle sera efficace ; nous voulons également la doter de mécanismes capables de gérer conjointement les opérations maritimes, des mécanismes respectueux des lois et des droits, et qui définissent clairement les obligations de chaque pays," a souligné M. Rubalcaba.

    Le ministre a consacré une large partie de son intervention à l'éloge du travail réalisé par l'agence de gestion et de contrôle conjoint des frontières extérieures de l'Union européenne, notamment frontières maritimes. Il a également insisté sur le fait que cette responsabilité de contrôle incombait à tous les membres de l'UE.

    "FRONTEX a démontré qu'elle est probablement le meilleur instrument dont nous disposons pour assurer le contrôle conjoint et coresponsable des frontières".

    M. Rubalcaba a souligné qu'en 2009, uniquement sur les côtes espagnoles, il y a eu 7 200 tentatives d'entrée illégale, le chiffre le plus faible de ces dix dernières années, le précédent correspondant à l'année 2000, avec plus de 15 000 tentatives. "Mais nous ne pouvons pas baisser la garde" vu la relation complexe entre crise économique et pression migratoire car " l'immigration irrégulière provient du déséquilibre économique, et rien n'indique que ce déséquilibre va diminuer," a-t-il ajouté.