• GESTION CONCERTEE DES FLUX MIGRATOIRES : Visa pour les migrants économiques

    sur LE SOLEIL

    Nicolas Sarkozy arrive au Sénégal au moment où la dernière grande vague de l'émigration clandestine vers l'Europe via l'Archipel des Canaries est presque endiguée. Le ministre sénégalais de l'Intérieur recevant, l'autre semaine, une délégation ministérielle espagnole s'était ouvertement félicité de l'efficacité du système de surveillance mis en place par le Sénégal avec l'appui de l'Union européenne. Le nombre des pirogues chargées de migrants clandestins, qui ont atteint les Iles Canaries, ont, au cours de l'année écoulée, fortement baissé. Les migrants arrivés à bon port ont été renvoyés au Sénégal.

    L'endiguement des flux migratoires momentanément réussi, l'Europe veut s'attaquer à ce qu'il considère comme les racines du mal : la pauvreté, la mal-gouvernance, entre autres. L'Europe reste toutefois sur ses gardes car elle continuera d'attirer les migrants comme la lumière le fait avec les insectes. Les migrants braveront tous les dangers pour y aller parce que l'Amérique du Nord et le Vieux continent concentrent 74 % des richesses mondiales, alors qu'ils ne sont habités que par 14 % de la population mondiale. On promeut le co-développement tout en durcissant les politiques de gestion des flux migratoires entre l'Europe et l'Afrique.

    L'ARTICLE