• sur Le MONDE

    Heureux comme un Polonais en Irlande ! C'est un slogan qui ne choquerait pas Marcin, 26 ans, serveur dans un grand hôtel de Dublin. Arrivé de Cracovie il y a deux mois, embauché sur-le-champ, il trouve la ville à son goût. Sa fiancée, qui l'accompagne, travaille dans un casino. Malgré la vie chère, le couple épargne chaque mois, en vue, le jour venu, du retour au pays, mariage compris. Grâce à leur futur pécule, Marcin espère alors ouvrir un bar ou un restaurant.

    L'ARTICLE 


  • sur TSR

    Dans son rapport annuel, Amnesty International critique la Suisse, notamment pour sa révision du droit d'asile. Elle constate aussi une banalisation du racisme, de la discrimination et de la xénophobie dans le débat politique. Pour l'organisation internationale, les nouvelles dispositions prévues en matière de détention suite aux votations de septembre 2006 ne sont pas "conformes aux engagements internationaux souscrits par la Suisse". Amnesty International pense notamment à l'accès à la procédure d'asile qui peut être refusé si l'étranger ne dispose pas de papiers d'identité valables. (SWISS TXT)


  • sur AFRIQU ECHOS

    Une centaine d'enfants sans-papiers ont été emprisonnés avec leurs parents, l'année dernière, en Grande-Bretagne dans de conditions dénoncées dans un récent rapport par l'inspectrice principale des prisons à Londres Anne Owers. Ils étaient quasiment autant en 2005 dans le centre de détention de Dungavel où, selon ce rapport, les détenus sont le plus souvent menottés lorsqu'ils se présentent au tribunal d'immigration pour la première audition, ou même lorsque ces derniers accompagnent leurs enfants dans les centres hospitaliers. Sans compter qu'il faut jusqu'à 21 jours pour les enfants des détenus pour bénéficier des premiers soins auprès des services sociaux du sud du département de Lanarkshire en Ecosse.

    L'ARTICLE 


  • sur BELLACIAO 

    La Commission européenne a adopté, mercredi à Bruxelles, un projet de directive en vue du renforcement des sanctions appliquées aux employeurs d'immigrants clandestins. Ces mesures vont être soumises à l'approbation des 27 Etats membres de l'Union européenne (UE). La Commission souligne que le travail au noir est à l'origine de la vague d'immigration clandestine. Des milliers d'Africains continuent d'affluer aux Canaries et dans les îles italiennes de la Méditerranée à bord d'embarcations de fortune.

    « La possibilité de trouver du travail au noir constitue le moteur de l'immigration clandestine », a déclaré, mercredi à Bruxelles, le commissaire à la Justice Franco Frattin

     L'ARTICLE

    ----------------
      « La possibilité de trouver du travail au noir constitue le moteur de l'immigration clandestine », c'est bizarre, j aurai plutot pense que c etait la difference de richesse, de services publics, de protection, d'avenir, etc... qui motive un depart vers l occident !


  • sur FENETRE sur l EUROPE

    Selon le commissaire européen à la Justice, Franco Frattini, une base européenne de visas sera mise en place au premier trimestre 2009.
    Le création d'une telle base appelée (VIS)a été rendu possible grâce à un accord trouvé le 14 mai dernier entre les Vingt-Sept et le Parlement européen.
    Cette base informatique, destinée à lutter contre l'immigration illégale, recensera les visas accordés par les 3 500 postes consulaires de l'espace Schengen. Elle permettra ainsi à chaque consulat d'être informé en temps réel des précédentes requêtes effectuées par le demandeur de visas qui ne pourra plus ainsi multiplier les demandes.
    VIS stockera pour une durée de 5 ans la photo et les empreintes digitales de quelques 20 millions de candidats par an à l'entrée dans l'espace Schengen.
     
    --------------
    ENCORE ET TOUJOURS Le FICHAGE...

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique