• sur Le MONDE

    [...]Malte demande qu'à l'avenir les nouveaux arrivants soient répartis dans les pays de l'Union européenne. Fin mai, à plusieurs reprises, les autorités maltaises ont refusé le débarquement sur l'île de migrants coincés sur des filets à thons dans les eaux libyennes et repêchés par des bateaux étrangers. L'opinion publique internationale a dénoncé cette "non-assistance à personne en danger". Elle ne savait sans doute pas qu'à Malte, dès leur arrivée, les clandestins sont envoyés - jusqu'à dix-huit mois parfois - dans des camps aux conditions sordides dénoncées par toutes les organisations non gouvernementales (ONG). Tous sont ensuite placés dans des centres dits "ouverts", où les perspectives d'intégration sont extrêmement incertaines.[...]

    L'ARTICLE


  • sur MENARA

    Le Parlement néerlandais devrait donner son feu vert jeudi à la régularisation d'environ 30.000 immigrés illégaux, première mesure phare du gouvernement élu en novembre et dont l'approche en matière d'immigration rompt avec celle du cabinet précédent.

    L'ARTICLE


  • sur BOURSIER

    MADRID (Reuters) - Nicolas Sarkozy et Jose Luis Rodriguez Zapatero ont insisté jeudi sur le fait qu'un traité sur les institutions européennes favoriserait la mise en uvre d'une politique d'immigration commune.
    "L'un des objectifs pour lesquels ont doit conclure ce traité de base, c'est justement la politique d'immigration", a expliqué le président du gouvernement espagnol lors d'une conférence de presse commune avec le président français.
    [...]Jose Luis Rodriguez Zapatero faisait allusion aux reproches formulés par Nicolas Sarkozy, qui avait accusé l'Espagne d'avoir alimenté l'afflux record d'émigrants africains aux Canaries en régularisant 600.000 sans-papiers en 2005.
    [...]"Cela durera jusqu'à l'automne, avec un accent mis sur les Canaries. Un afflux de clandestins est attendu avec l'été", déclare-t-il en estimant que ses services, avec 115 bateaux et 25 hélicoptères mis à disposition par les Etats membres de l'UE, disposent désormais d'assez de matériel.

    L'ARTICLE

  • sur SENACTU

    Les corps de 18 immigrants clandestins ont été repêchés hier par La Motte-Picquet, une frégate de la Marine française et seront débarqués à Toulon (Var) d'ici lundi. Pour l'heure l'état de décomposition des corps qui ont séjourné plusieurs jours dans l'eau n'a pas permis de déterminer l'origine de ces malheureux candidats à l'immigration. Malte, petite île de l'Union Européenne depuis 2004 attire de nombreux clandestins venant de l'Afrique dans des embarcations de fortune. On peut également y faire des escapades à bord d'un yacht... comme Nicolas Sarkozy le mois dernier. Ce nouveau drame montre qu'une politique de l'immigration choisie et rythmée par les expulsions est largement insuffisante. Trois milliards d'êtres humains, soit la moitié de la population du globe, vivent aujourd'hui avec moins de deux dollars par jour

    L'ARTICLE


  • sur Le MONDE

    ROME (Reuters) - Les autorités maltaises doivent promettre de ne plus jamais abandonner en mer des immigrants clandestins qui ont été repérés, a déclaré dimanche un responsable de l'Union européenne. Des Africains ont été récemment laissés à la dérive accrochés aux filets d'un thonier maltais, tandis que les autorités maltaises et libyennes se rejetaient la responsabilité de l'intervention pour les recueillir.
    Franco Frattini, commissaire européen chargé des questions d'immigration, a déclaré au journal italien La Repubblica qu'il voulait de Malte, pas plus tard que ce mois-ci, l'engagement officiel que de tels événements ne se reproduiraient plus.

    L'ARTICLE

    autre ARTICLE





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique