•      LISBONNE, 13 avril  -- Le president de la Commission  europeenne, Manuel Durao Barroso, a propose vendredi l'adoption  d'une politique commune des 27 pays de l'Union europeenne (UE) sur l'immigration. 

         "Il est ridicule que l'UE, qui a applique la libre circulation  en son sein, possedent 27 politiques d'immigration", a deplore M.  Barroso dans un discours adresse au parlement portugais a  Lisbonne. 

         L'elaboration unilaterale d'une politique d'immigration dans un pays de l'UE aura des consequences negatives sur les autres  membres, a fait remarquer M. Barosso. 

         Les pays de l'UE doivent travailler sur une politique  d'immigration commune, ce qui ne va pas a  l'encontre de la  juridiction de chaque pays, a-t-il indique.  


  • vu sur La TRIBUNE

    Cette série d'arrivées est rendue publiques alors que des responsables ont annoncé une baisse du nombre des candidats à l'émigration arrivant aux Canaries au cours des trois premiers mois de l'année (1.905 contre 4.498 au cours de la même période l'an dernier), du fait d'un renforcement des patrouilles au large des côtes de l'Afrique occidentale et de l'application d'accords de rapatriement et de coopération avec des pays du continent noir.

    VOIR l'ARTICLE 

     


  • vu sur tageblatt

    Les 27 et le Parlement européen se sont mis d'accord pour faciliter la mise à disposition de Frontex (l'agence européenne des frontières), par les Etats, de garde-frontières qui viendraient aider un pays confronté à une arrivée massive d'immigrants illégaux, a indiqué mercredi le Parlement. Selon le rapporteur du texte, le libéral-démocrate belge Gérard Deprez, les Etats formeront une "réserve stratégique" de "250 à 500" garde-frontières, dans laquelle Frontex pourra puiser lorsqu'elle sera sollicitée par un Etat membre soumis à une brusque pression migratoire. Le texte, qui sera voté en séance plénière à Strasbourg, en avril, et adopté par les 27 d'ici à juin, vise à créer un cadre juridique permettant l'action (contrôles d'identité, utilisation de la force, etc.) de ces agents dans un autre Etat que le leur. Basée à Varsovie, Frontex a commencé à fonctionner en octobre 2005 et a rapidement été mise à contribution pour tenter d'enrayer les flux massifs d'immigration clandestine en provenance d'Afrique à travers la Méditerranée et vers les îles Canaries, dans l'Atlantique. L'été dernier, elle a dans l'urgence mis sur pied une opération Hera pour patrouiller dans les eaux situées au large des côtes d'Afrique de l'Ouest. Entre le 11 août et le 15 décembre, des patrouilles effectuées entre le Sénégal et plusieurs pays européens ont permis d'intercepter 50 embarcations et 4.000 migrants au large de l'Afrique de l'Ouest. 15.000 sont toutefois arrivés aux Canaries.
    Une nouvelle opération Hera III a débuté le 12 février. Elle est conduite avec des moyens aériens et maritimes fournis par l'Espagne, l'Italie, la France et le Luxembourg, en liaison avec les autorités du Sénégal. Parallèlement, des spécialistes européens délégués par Frontex assistent les autorités espagnoles dans l'identification des clandestins.


  • vu sur DW WORLD

      Après un long bras de fer entre sociaux-démocrates et conservateurs, le gouvernement allemand a adopté un vaste projet de loi pour réformer sa politique d'immigration. Le document de 500 pages prévoit d'intégrer onze directives européennes au droit allemand.

    SUITE de l'ARTICLE 


  • vu sur le Matin

    L'Union européenne organisera, le 30 octobre prochain à Tenerife (Canaries), une conférence sur le phénomène de l'immigration, a annoncé, vendredi, le chef du gouvernement autonome canarien, Adan Martin Menis.

    "Cette conférence, initiée par la Commission Européenne, le Comité des Régions de l'UE et le gouvernement des Iles Canaries verra la participation des membres des Commissions de la justice et de la sécurité et des Relations extérieures de l'UE, des représentants de régions européennes, ainsi que des pays émetteurs de l'immigration", a déclaré M. Martin à la presse lors d'une cérémonie marquant la célébration du 50-ème anniversaire du Traité de Rome.

    Au cours de cette rencontre, les participants examineront notamment les moyens de promouvoir la coopération afin de faire face au problème de l'immigration illégale et de renforcer les dispositifs de l'Agence européenne de contrôle de frontières Extérieures (Frontex), qui effectue des opérations de surveillances dans les côtes africaines pour empêcher la sortie des embarcations transportant des candidats à l'émigration clandestine.

    "Je suis convaincu que les problèmes seront résolus par la voie de l'immigration régulière et le développement des zones" émettrices d'immigrants, a dit M. Martin, cité par la presse locale, soulignant que "le compromis de l'Europe avec l'Afrique doit être au-dessus de tout".

    En 2006, près de 32.000 personnes, en majorité en provenance de l'Afrique subsaharienne, sont entrées de manière illégale aux Iles Canaries à bord d'embarcations de fortune.






    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique