• sur Romandie news

    VENISE (Italie) - Les ministres de l'Intérieur ou leur représentant qui forment le G6 - Italie, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, Pologne - étaient réunis vendredi après-midi à Venise (Italie) pour discuter immigration, trafic de drogue et terrorisme.

    La première session de travail a notamment porté sur "le problème de l'immigration", a déclaré à la presse lors d'une pause Michel Gaudin, directeur général de la police nationale française, qui représentait le ministre François Baroin, absent de la réunion.

    "Nous avons consacré la première session de travail aux mécanismes qui régissent l'immigration régulière en partageant une conviction commune, à savoir que si les mécanismes d'entrée légale ne fonctionnent pas bien l'immigration clandestine se voit multipliée", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur italien Giuliana Amato à l'issue de la première journée de travail.


  • sur ERT on line (grece)

     

    11/05/2007 11:20

    Lors de la séance de travail réunissant la Commission de l'Immigration, des Réfugiés et de la Démographie du Parlement Européen et la Commission équivalente du Parlement grec, le Ministre de l'Ordre Public, Vironas Polidoras a réclamé une politique commune pour faire face au phénomène de l'immigration.
    Lors de cette réunion, la Grèce a exprimé son désir pressant de création d'un Observatoire Euro-méditerrranéen de l'Immigration et en ce sens, elle a demandé la contribution du Conseil de l'Europe, de l'UE et de l'Organisme Mondial de l'Immigration.
    Mr Polidoras a dit que les politiques nationales pouvaient constituer des mesures ponctuelles pour chaque pays mais que la solution était une action commune conçue  par le Parlement Européen avec le Conseil de l'Europe.
    Mr Polidoras a mentionné : « La pensée directrice doit être combien d'immigrés peuvent être accueillis par un pays et quel est l'avenir des immigrés ? »
     

  • sur angola press

      Bruxelles, 09/05 - L`Agence européenne de contrôle aux frontières, Frontex, assurera une mission permanente au large de l`Afrique de l`Ouest, afin d`empêcher l`arrivée des migrants clandestins sur les îles espagnoles des Canaries, a appris mardi la PANA de source officielle.

    L`Agence Frontex disposera d`une somme de 1,5 million d`euros pour mener ces opérations auxquelles participeront des experts français, allemands et italiens qui seront chargés notamment de l`identification des émigrants illégaux.
     

    SUITE 


  • LEMONDE.FR avec AFP et AP | 20.04.07 | 19h16  •  Mis à jour le 20.04.07 | 19h31

    La situation actuelle [des réfugiés irakiens] ne justifie pas que nous lancions des mesures d'urgence. Aujourd'hui, le problème veut que nous essayions de nous y attaquer localement, dans la région'', a déclaré, vendredi 20 avril, le ministre de l'intérieur allemand, Wolfgang Schäuble, dont le pays préside l'Union européenne. ''Les sommes que nous pouvons utiliser pour les réinstaller seraient mieux dépensées là-bas, parce que l'on peut aider dix fois plus de réfugiés là-bas'', a-t-il ajouté dans le cadre d'une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg.

    "C'est aussi une question politique", a souligné un expert européen. Car accorder le statut de réfugié, qui est un statut durable, revient à reconnaître que l'Irak va rester instable pendant des années, précise-t-il.

    SUITE 


  • sur JDD

    Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne ont approuvé vendredi la création d'une force d'intervention rapide composée de 450 gardes frontières pour aider les Etats membres confrontés à un afflux soudain d'immigrés clandestins. "Les citoyens attendent de l'Union européenne qu'elle assure une protection efficace de ses frontières extérieures. C'est pourquoi je me réjouis de constater que nous avons réussi aujourd'hui à parvenir à un accord", a déclaré le ministre allemand Wolfgang Schäuble, qui présidait la réunion. D'après les diplomates, les effectifs de ce contingent de gardes frontières, mis par les Etats membres à la disposition de l'agence européenne Frontex, seront complets d'ici fin 2007.

    autres articles :

    nouvel obs

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique