• sur RTBF


    Punir plus sévèrement le travail des clandestins, négocier l'arrivée de travailleurs immigrés avec les pays d'origine, c'est ce que propose la commission européenne aux Etats membres. Elle veut aussi surveiller tout spécialement l'immigration illégale, les trafics d'êtres humains en provenance de nos voisins de l'est. Franco Frattini le commissaire chargé de ce dossier devra obtenir l'accord des 27 sur ces dossiers délicats. 

    L'ARTICLE

    -----------

    et la dette ? et le developpement ? et l agriculture subventionnée ? et les trafics en tout genre alimentant les guerres ? Vouloir changer quelque chose aux flux migratoires sans se poser ces questions est absurde et vain.
    Punira t on les travailleurs clandestins ou les employeurs/exploiteurs de clandestins ?  


  • sur Libnanews

    DAMAS, 16 mai 2007 (IRIN ) - L'Union européenne (UE) va accroître son aide aux réfugiés irakiens en Syrie en octroyant une subvention supplémentaire de six millions d'euros, après les 10,2 millions d'euros alloués à ses partenaires régionaux au mois de mars.

    L'ARTICLE 

     


  • sur JDD

    Qui a inventé la mafia ? Le gouvernement italien de centre gauche, interpellé sur sa politique d'immigration, a rappelé aux députés de l'opposition que les immigrés n'étaient pas seuls responsables de la criminalité dans le pays. Mardi, un bus était détourné par trois Albanais, une femme a récemment été tuée dans le métro de Rome à coups de parapluie par une Roumaine et l'enlèvement et le viol d'une femme au foyer par des "étrangers" a fait les grands titres des journaux. Craignant un mouvement d'hostilité à l'encontre des immigrés, le gouvernement a tenu à rappeler aux Italiens que c'étaient eux qui avaient inventé la Mafia et ses variantes napolitaine et calabraise, la Camorra et la Ndrangheta. Mais l'opposition de droite a réclamé un durcissement de la législation sur l'immigration.


  • Les ECHOS

    Sanctions «similaires».La Commission est bien décidée à faire de la lutte contre l'immigration clandestine l'une des priorités de l'Union. La nécessité d'une telle politique commune a été admise par les dirigeants des Vingt-Sept, lors de leurs derniers sommets européens.


  • sur romandie news

    POTSDAM (Allemagne) - Les 27 pays membres de l'Union européenne ont convenu vendredi d'approfondir leur coopération dans le domaine du dialogue interculturel afin de mieux intégrer les étrangers qui vivent sur leur sol, a indiqué le ministre allemand de l'Intérieur, Wolfgang Schäuble.
    "Nous avons des expériences très diverses" en matière d'intégration des étrangers, a noté le ministre à l'issue d'une rencontre informelle des ministres chargés des questions d'intégration à Potsdam, près de Berlin.
    "Mais au bout du compte nous avons des gens avec des religions et des cultures différentes et nous devons les intégrer", a-t-il ajouté, précisant que les enjeux dans les différents pays étaient "comparables".
    M. Schäuble, dont le pays assure la présidence semestrielle de l'Union européenne, a également relevé que certains pays étaient plus avancés que d'autres en matière d'intégration.
    "La France a une grande expérience et nous nous n'avons pas cette même intensité d'expérience" alors que l'Allemagne est actuellement le pays européen où les flux migratoires sont les plus importants, a-t-il par exemple souligné.

    L'ARTICLE




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique