• être réfugié, ce n'est plus du jeu

    vu sur courrier international

    Swiss-Checkin, un jeu vidéo conçu pour montrer aux citoyens suisses combien il est difficile pour les réfugiés de trouver asile dans leur pays, vient d'être retiré d'un site gouvernemental à la suite de plaintes dénonçant son caractère xénophobe.
    A la grande joie des autorités suisses, qui s'étaient inspirées de cas réels, plus de 500 000 jeunes - des adolescents pour la plupart - s'étaient connectés pour jouer le rôle des six personnages, tous demandeurs d'asile. Au fil du jeu, ils se trouvaient confrontés à une série de cas de conscience : ils devaient notamment choisir les membres de leur famille qu'ils emmenaient avec eux, décider de tricher ou non sur leur nationalité et déterminer le moyen de subvenir à leurs besoins dès leur arrivée en Suisse.

    SUITE