• Doléances des sans-papiers retenus au centre de rétention de Mesnil-Amelot

    sur Milles Babords

    Le centre de rétention du Mesnil Amelot où convergent les personnes sans-papiers de 80 préfectures est plein  : personnes sorties de prison en attente d'expulsion (double-peines), parents d'enfants scolarisés ou non, victimes de rafles et de descentes dans des ateliers clandestins, etc. Les conditions de vie y deviennent de plus en plus difficiles et les retenus chaque jour plus nombreux se plaignent de ce qu'ils y subissent : pressions extrêmement lourdes des forces de gendarmerie sur place, atteintes à leur dignité et à leurs droits, situation sanitaire à risque du fait de la présence de personnes tuberculeuses non isolées, etc.

    SUITE