• communiqué commun VÉRITÉ et JUSTICE

    VÉRITÉ et JUSTICE


    Le 9 janvier, WISSAM EL YAMNI est mort suite à une interpellation particulièrement violente.

    Ce décès n’aurait pas eu lieu si l’interpellation avait été conforme à ce que tout citoyen peut attendre d’une police professionnelle et responsable.
    Les déclarations intempestives et partisanes du ministre de l’intérieur, ne sont pas admissibles et témoignent des pressions qui sont d’ores et déjà exercées sur l’autorité judiciaire.

    Le déploiement disproportionné de la force policière n’est pas de nature à calmer les esprits, bien au contraire.

    Seule une enquête menée en toute indépendance permettra d’apaiser les tensions.
    La famille et les amis de WISSAM EL YAMNI et tous les citoyens épris de justice exigent la vérité. Nous serons à leurs côtés et invitons toutes les femmes et les hommes épris de justice à
    participer à la manifestation du samedi 14 janvier à 14H Place du 1er mai


    Ligue des Droits de l’Homme, Réseau Éducation Sans Frontières, Syndicat des Avocats de France, Europe Écologie Les Verts, Union Syndicale SOLIDAIRES, Brut de Béton Production, CGT, Front de Gauche (PG, PCF, GU), Association France Palestine Solidarité, Utopia, UNEF, AlterÉkolo, FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique), Université Populaire et Citoyenne, Réseau Université Sans Frontières, NPA, CIMADE63, CPCA Auvergne, CRAJEP Auvergne, AROEVEN Auvergne, Parti Socialiste 63