• Chronique Cimade pour RCF du 28 février 2014 : lettre au directeur de l'OFPRA

    http://podcast.rcf.fr/emission/449029/

     

    La chronique que je vous propose aujourd'hui va porter sur une lettre que j'ai fait parvenir au Directeur d'l'OFPRA concernant le retrait de l'Ukraine de la liste des pays sûrs :

     

    "Monsieur le Directeur,

     Depuis de nombreuses années je milite pour les droits de l'Homme dans le cadre de l'accueil et du séjour des étrangers et de la demande d'asile. Je suis ce qu'il est commun d'appeler un citoyen engagé. C'est à ce titre que je viens, par la présente, solliciter votre bienveillance au retrait de l'Ukraine de la liste des pays sûrs.

    L'inscription d'un pays à cette liste a un impact important sur la demande d'asile que pourrait émettre un de ses ressortissants en France car elle le prive du bénéfice de la procédure normale et permet à l'Office de traiter sa demande selon une procédure dégradée, dite « prioritaire ».

     

    L'actualité récente de l'Ukraine ne permet plus de considérer que ce pays veille au respect des principes de liberté, de la démocratie et de l'état de droit, ainsi que des droits de l'homme et des libertés fondamentales, comme le stipule l'article L.741-4,2° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile.

    Pour mémoire :

    • vendredi 24 janvier 2014, le Ministre des Affaires Étrangères, monsieur Laurent Fabius, a convoqué l'ambassadeur de l'Ukraine pour condamner la répression où l'ordre a été donné de tirer sur la foule,

    • à partir du 28 janvier, le gouvernement canadien interdit l'entrée sur leur territoire aux responsables de la répression en Ukraine

    • la presse et les ONG font état de disparitions, de cas de tortures ou de traitements dégradants et humiliants envers les opposants ou les journalistes du pays,

    • Amnesty International a lancé une campagne le 11 février contre l'impunité policière en Ukraine.

    Je suis certain que les officiers de l'OFPRA n'auront aucun mal a établir les faits circonstanciés qui permettent d'argumenter pour le retrait de l'Ukraine de la liste des pays sûrs.

     

    Comptant sur votre haute considération pour la tâche que la République vous confie, je vous demande de mettre à l'ordre du jour du prochain Conseil d'Administration de l'OFPRA le retrait de l'Ukraine à la liste des pays sûrs."

     

    Nous espérons que cette lettre aboutisse en même temps que les autres démarches des ONG qui ont demandé aussi le retrait de l'Ukraine de la liste des pays sûrs, ainsi que des parlementaires qui ont soutenu cette démarche.

     

     

    Emmanuel BOUHIER

    Porte Parole de la Cimade63

    http://pearltrees.com/p/cN_x5


    Tags Tags :