• Chronique Cimade pour RCF du 12 decembre 2014 : Les Rois Mages sont des Etrangers !

    Chronique Cimade pour  RCF du 12 decembre 2014 : Les Rois Mages sont des Etrangers !

    -----------------------------------------

    Noël approche. Il va venir. Les Rois Mages sont certainement déjà en route. Jésus va venir. Il devra se cacher. Il arrivera parmi les exclus. Il n’aura pas droit aux égards réservés aux grands de ce monde, aux notables et autres détenteurs d’une quelconque once de pouvoir matériel.

    Qui va le reconnaître parmi les Hommes ? Les bergers, c’est-à-dire les couches sociales les plus basses et les Rois Mages. Qui sont ces Rois Mages ? Des étrangers !

    L’étranger, loin de nos intrigues, de nos enjeux de pouvoir, de nos querelles de clochers, du choc de nos intérêts particuliers, vient célébrer, chez nous, ce qu’il y a d’essentiel, d’extraordinaire, de magnifique. Ce que précisément nous n’avons pas su voir. Ce que nous croyions insignifiant… Qu’est-ce que cet enfant, né au milieu des bêtes et des bergers, peut bien avoir comme importance ? Il faut la science, le regard autre, la quête de l’étranger pour que le trésor soit révélé.

    Nous avons certainement tendance à rechercher le bonheur dans la sécurité et la sécurité derrière nos semblables, derrière nos coutumes, nos habitudes, notre quotidien bien réglé, derrière ce qui se fait ou ce qui ne se fait pas… La dépendance à un ordre trop réglé de la vie cache un piège mortel pour l’esprit.

    Incapable d’accueillir la nouveauté, de voir avec le cœur, nous passons à côté de ce qui régénère, ce qui sauve, comme la naissance de Jésus. Il faut savoir laisser une part au hasard. Il faut être prêt à accueillir avec bienveillance pour pouvoir éprouver la joie de l’éblouissement, de l’émerveillement. C’est justement cet émerveillement qui est le ferment du cœur et de l’esprit. C’est lui qui fait germer les pensées, les idées, les émotions, les sentiments nouveaux ou transformés. C’est lui qui met en mouvement, en ce sens il est le support de la vie, puisque la vie est mouvement.

    L’hospitalité, l’accueil bienveillant de l’Etranger, c’est cela : garder la possibilité d’être émerveillé. Peut être vient-il annoncer ou célébrer une merveille que je n’aurais pas su voir seul ou que nous ne savons plus voir : l’Etat de droit, un minimum de démocratie, la liberté, des services publics et des communs qui permettent l’Egalité, une nature plus généreuse, plus de possibilité pour se réaliser…

    Sachons donner du sens à la venue de l’Etranger et être ouvert aux signes et messages qu’il nous transmet… Ne mettons pas les Rois Mages en Centre de Rétention.

     

    Joyeux Noel à tous

     

    Emmanuel BOUHIER

    Porte Parole Cimade63


    Tags Tags :