• Centre de rétention de Vincennes : incidents et violences à répétition

    Dans la nuit du 11 au 12 février, au centre de rétention administrative de Vincennes, une soixantaine de policiers sont intervenus pour obliger des personnes retenues à regagner leurs chambres. Cette intervention musclée a entraîné l'hospitalisation de deux personnes. Plus tard dans la nuit les incidents ont repris, deux chambres ont été incendiées. Dans la nuit du 12 au 13 février, une dizaine de cars de CRS étaient placés, à l'extérieur du centre, à titre préventif.

    CIMADE