• Aide Médicale d’Etat : Quand le dogmatisme menace la santé publique…

    BETAPOLITIQUE

    Créée en 2000 par le gouvernement Jospin dans le prolongement de la couverture maladie universelle (CMU), l'aide médicale d'État est un dispositif sous condition de ressources qui permet un accès gratuit aux soins, sans avance de frais, pour les personnes sans papiers résidant en France de façon ininterrompue depuis plus de trois mois (en pratique, les demandeurs d'asile et des les déboutés de ce droit qui restent sur le territoire).

    Violemment critiquée depuis 2002 par les parlementaires UMP qui estimait injustifiée l'augmentation importante du nombre de bénéficiaires (192 000 fin septembre 2006) et mettait en cause la gestion du dispositif par l'assurance-maladie, l'AME a été continuellement sous-budgétée par les gouvernements Raffarin et Villepin (ouverture de 233 M€ par an pour des besoins plus de deux fois supérieurs), tandis que les conditions d'accès étaient durcies afin de limiter la possibilité pour les « sans-papiers » de bénéficier du dispositif.

    SUITE