• 55 % des français favorable à un ministere de l'immigration et de l'identité nationale

      vu sur grioo

    Selon un sondage "OpinionWay" réalisé pour le compte du journal "Le Figaro" et la chaîne "LCI", 55 % des français se déclarent favorables à la proposition lancée par Nicolas Sarkozy de créer un ministère de "l'immigration et de l'identité nationale".

    Sans surprise, ce sont principalement les partisans du Front National et du MNR, de l'UMP et de l'UDF (respectivement 88 %, 82 %, 59 %) qui soutiennent la proposition.

    Les sondés opposés à cette proposition sont plutôt proches du PS, sans préférence politique, et proches de l'UDF (respectivement 73 %, 45 %, 40 %).

    C'est dans les classes populaires que le soutien à la proposition de Nicolas Sarkozy est le plus fort : 58 % chez les employés et 56 % chez les ouvriers y sont favorables.

    Selon le sondage, les personnes interrogées sont 65 % à estimer que Nicolas Sarkzoy a eu raison d'expliquer ses motivations en disant que "les immigrés qui vont nous rejoindre doivent adhérer à cette identité nationale", tandis que seuls 34 % des Français ne sont pas d'accord.

    "L'immigration" reste toujours un sujet majeur pour les candidats aux présidentielles : 25 % des personnes interrogées l'estime "prioritaire", et 56 % des personnes interrogées considère sa "maîtrise" comme un "enjeu important."

    -------------------------------- fin de l'article------------

    L'idée est passée, elle est maintenant ancrée dans les esprits... La "nécessaire" maîtrise de l'immigration... Nous n'osons pousser plus avant cette logique... Elle nous mène déjà à l'industrialisation de la reconduite à la frontière, à la déshumanisation des pratiques administratives et maintenant à la "protection" de l'identité contre l'"ennemi" intérieur. Par la peur on transforme la République Démocratique en une République Autoritaire... Sur les blogs politiques, les parents sans papiers d'enfants scolarisés sont même accusés d'instrumentaliser leurs enfants et sont ainsi diabolisés, culpabilisés, stigmatisés. Quel est le parent qui ne veut pas la meilleure éducation pour son enfant ? Quel coeur ont les rédacteurs de ces posts suspicieux et culpabilisateurs ? Nous nous inquiétons de la Lepenisation des esprits et appelons chacun à vivre fraternellement avec l'étranger...