• 50% d'immigration économique, c'est irréalisable

    sur CHALLENGE

    Le projet de loi sur l'immigration est discuté à l'Assemblée nationale. Le texte vise, en complément de la loi de 2006, à favoriser l'immigration économique, dont Nicolas Sarkozy souhaite qu'elle atteigne 50%. Qu'en pensez-vous ? 

    PATRICK WEIL : C'est irréalisable, irréaliste et artificiel. Irréalisable, parce que nous partons d'un taux de 6,6%. En 2005, le nombre de titres de séjour accordés sur la base d'un contrat de travail était de 9.000, sur 136.000 titres délivrés à des immigrés permanents hors Union européenne. Mais attention, cela ne signifie pas que les personnes entrées au titre de la migration familiale ne travaillent pas. Au contraire, 70% d'entre elles sont actives, selon une étude du ministère des Affaires sociales.
    Pour moi, fixer un taux de 50% est, en outre, complètement irréaliste. Même dans les pays où l'immigration économique est forte, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, la Grande-Bretagne, le taux oscille entre 23 et 25%. Au Canada, pays cité souvent en exemple par le nouveau président de la République, il est de 23%, une fois qu'on a isolé le regroupement familial.
    Ce qui m'amène à dire que ce que veut le gouvernement français est totalement artificiel. On ne va pas attirer des travailleurs étrangers, en les empêchant de venir avec leur conjoint et enfants.

    L'ARTICLE 


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,